LIVRES ANCIENS DU XVe AU XIXe SIÈCLE

vente live: vendredi 24 février 2017 à 14h00
SALLE ROSSINI 7 RUE ROSSINI 75009 PARIS
Images du lot disponibles
25
Résultat
3,050 euros
Specialité
Autres thèmes
[CRENNE (Hélisenne de)]. Les Angoysses douloureuses qui procedent damours. S.l.n...

[CRENNE (Hélisenne de)]. Les Angoysses douloureuses qui procedent damours. S.l.n.d. [Lyon, Denys de Harsy, v. 1539]. In-8, maroquin rouge, filets dorés, dos orné de fleurs de lis, filets intérieurs, tranches dorées (Reliure du XIXe siècle).

Première édition lyonnaise, très rare, de ce roman autobiographique considéré comme le premier roman sentimental français. Elle suit de peu l'édition originale, parue à Paris en 1538.

L'ouvrage est orné de soixante bois gravés dans le texte et de la marque typographique de Denys de Harsy répétée sur chacun des trois titres.

Les Angoisses douloureuses est l’œuvre de Marguerite Briet (1510-1560?), épouse de Philippe Fournet, seigneur de Crenne, femme érudite d’origine picarde qui y raconte les déconvenues de sa vie amoureuse, les joies de l'amour clandestin et « exhorte toutes personnes à ne suyvre folle amours ».

Sans le cahier final de 8 ff. – paru à part, semble-t-il – contenant l'Ample narration faicte par Quezinstra en regardant la mort de son compaignon Quenelio. Premier feuillet quasi détaché, dernier feuillet détaché.

Gültlingen, IV, 152, n°185 – Baudrier, Suppl. I, 2 – C. de Buzon et W. Kemp, « Interventions lyonnaises sur un texte parisien... », in M. Clément et J. Incardona (dir.), L’Émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance, Saint-Étienne, 2008, pp. 179-196.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.