LIVRES ANCIENS DU XVe AU XIXe SIÈCLE

Live Auction
starts: February 24, 2017 @ 02:00 PM
SALLE ROSSINI 7 RUE ROSSINI 75009 PARIS
Available lot photos
42
Result
976 euros
Speciality
Other specialist areas
LIPSE (Juste). Variarum lectionum libri IIII. Anvers, Christophe Plantin, 1569. ...

LIPSE (Juste). Variarum lectionum libri IIII. Anvers, Christophe Plantin, 1569. – FLORUS. De gestis romanorum historiarum lib. IIII. [Suivi de :] STADIUS (Johannes). Commentarius in L. Julii Flori de gestis romanorum historiarum libros IIII. Anvers, Christophe Plantin, 1567. 2 ouvrages en un volume in-8, basane granitée, armoiries dorées au centre, datées 1663, dos orné d'un chiffre doré répété et titré Florus, roulette sur les coupes, tranches rouges (Reliure du XVIIe siècle).

Édition originale.


Première publication connue de Juste Lipse, l'ouvrage est un recueil d'études critiques sur divers passages d'auteurs latins, dédié par l'humaniste brabançon tout juste âgé de dix-neuf ans au cardinal de Granvelle.

On a relié en tête du volume la première édition publiée par Christophe Plantin de l'histoire romaine de Florus, suivie du commentaire de l'ouvrage par Johannes Stadius, en édition originale, formant une seconde partie séparée sous un titre distinct.

Exemplaire de Lancelot du Voisin de La Popelinière, avec son ex-libris manuscrit sur le titre et cinq annotations marginales de sa main dans l'ouvrage de Juste Lipse (pp. 58-61, 69). Gentilhomme bas-poitevin converti au protestantisme, Lancelot du Voisin (ou Voësin), seigneur de La Popelinière (v. 1541-1608), est l'auteur d'une célèbre chronique des guerres de Religion, La Vraye et entière histoire des troubles..., appuyée sur l'expérience de quinze ans de guerre dans les rangs huguenots, et de deux livres importants sur la question coloniale, Les Trois Mondes et L'Amiral de France. Élève de Turnèbe, il avait acquis une solide formation humaniste à l'université de Poitiers, à celle de Toulouse et au Collège royal.

Reliure aux armes et au chiffre de Charles de Castellan, abbé commendataire de Saint-Èvre de Toul et de La Sauve-Majeure, provenant du legs qu'il fit à sa mort, en 1677, à cette dernière abbaye, avec ex-dono manuscrit sur le titre.

Charnières frottées, manques sur les coiffes.

I. Lipse : Voet, n°1547 – Adams, L-812. – II. Florus : Voet, nos1180 et 2226 – Adams, F-649.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.