LIVRES ANCIENS ET DU XIXe SIÈCLE

vente live: mercredi 7 décembre 2016 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
12
Estimation
500 - 600 euros
Specialité
Autres thèmes
[BIBLE]. Αἱ του ἀγίου Παύλου ἐπιστολαί. Αἱ καθολικαί ἐπιστολαί. Αποκάλυψις του ἀ...

[BIBLE]. Αἱ του ἀγίου Παύλου ἐπιστολαί. Αἱ καθολικαί ἐπιστολαί. Αποκάλυψις του ἀγίου Ιωάννου του θεολόγου. Paris, Robert Estienne, 7 novembre 1546. In-16, maroquin rouge, dentelle florale dorée, dos lisse orné, filet sur les coupes, tranches dorées (Reliure du XVIIIe siècle).

Seconde partie de la première édition du Nouveau Testament grec de Robert Estienne, connue sous le nom d'édition « O mirificam ».

C'est le premier livre imprimé avec la seconde fonte des « grecs du roi » gravée par Claude Garamont, dans un plus petit corps que la première.

« La publication de cet élégant volume tenait à un projet d'impression de toute la Bibliothèque grecque en petit format, ainsi qu'on avait fait pour le texte hébreu ; mais ce projet n'a point été exécuté » (Renouard).

Cette seconde partie, présentée seule, ne contient que les épîtres pauliniennes, les épîtres catholiques et l'Apocalypse.

Entièrement imprimé en grec, le volume est orné de la marque au basilic sur le faux-titre, évoquant la qualité d'imprimeur du roi pour le grec de Robert Estienne, de la marque à l'olivier en fin d'ouvrage et de gracieux bandeaux et lettrines foliacés à grotesques en tête de chapitres, le tout gravé sur bois.

Très bel exemplaire, complet des deux derniers feuillets blancs, en maroquin rouge du xviiie siècle.

De la bibliothèque Pierre de Torcy, avec signature à l'encre violette sur une garde. Renouard, 65, n°2 – Schreiber, n°90 – Adams, B-1657 – Mortimer, I, n°74.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.