LIVRES ANCIENS ET DU XIXe SIÈCLE - Histoire naturelle

lundi 11 juin 2018 à 14h15
Hôtel Ambassador
Images du lot disponibles
35
Estimation
8,000 - 10,000 euros
Specialité
Autres thèmes
COMMYNES (Philippe de). Cronique & hystoire... contena[n]t les choses advenu...

COMMYNES (Philippe de). Cronique & hystoire... contena[n]t les choses advenues dura[n]t le regne du roy Loys unziesme, tant en France, Bourgongne, Flandres, Arthoys, Angleterre, que Espaigne et lieux circo[n]voisins. Nouvellement reveue et corrigee. Lyon, Claude Nourry dit le Prince, 12 avril 1526. In-4, maroquin rouge, roulettes en encadrement, armes de France couronnées au centre, mosaïquées de maroquin bleu, orangé et citron, plats ornés d'un semé de fleurs de lis dorées, dos orné de même, dentelle intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Lortic).

Cinquième édition gothique de la chronique de Commynes, d'une insigne rareté.

La présente édition, de toute beauté, est la première de l'ouvrage imprimée à Lyon, par Claude Nourry dit le Prince, demourant a Lyon sur le Rosne pres nostre dame de Confort.

Le titre du volume, imprimé rouge et noir, est placé dans un magnifique encadrement gravé sur bois, « œuvre de Guillaume II Le Roy, dit le Maître au nombril, artiste ainsi nommé en raison de sa manière de prolonger d'un trait le nombril des petits personnages qu'il plaçait dans ses compositions » (Bechtel). Au centre de la page figure la marque de l'imprimeur dont le cœur héraldique a été peint en rouge dans notre exemplaire. Le verso du même feuillet comporte un bois à pleine page représentant Louis XI sur son trône, siégeant au milieu de son conseil, dû à un artiste anonyme connu sous le nom de Maître au pieds bots. Le texte est agrémenté de jolies initiales xylographiques à fond noir.

Philippe de Commynes (1447-1511), conseiller de Charles le Téméraire passé, en 1472, au service de Louis XI, dont il fut le ministre écouté jusqu'à son ralliement au duc d'Orléans, en 1477, composa les huit livres de sa chronique des règnes de Louis XI et de Charles VIII entre 1489 et 1498.

Les six premiers livres, qui relatent l'affrontement de Louis XI et de Charles de Bourgogne, s'arrêtent à la mort de Louis XI en 1483. L'édition originale, in-folio, avait été publiée deux ans avant celle-ci, en avril 1524, par le libraire parisien Galliot du Pré. Quant aux deux derniers livres, consacrés à la première expédition d'Italie, ils ne furent mis au jour qu'en 1528 et ne figurent pas dans la présente édition.

« À l'origine, il s'agit de simples mémoires, de documents pour Angelo Cato qui voulait écrire en latin une histoire de Louis XI ; mais bientôt Commynes y vit la possibilité de justifier ses choix et d'introduire des réflexions sur l'action politique. Ainsi créa-t-il le genre des Mémoires historiques, dont il a fixé les traits distinctifs : refus du beau style et de l'érudition, information précise d'un témoin oculaire, point de vue individuel. Mais le souci d'expliquer le réel l'a amené à faire œuvre aussi de moraliste et de politique, usant fréquemment de la digression, donnant un portrait pessimiste des princes et des hommes, fixant, avant Machiavel, les règles de la réussite politique » (Jean Dufournet).

« Ces fameux mémoires illustrent sans doute mieux que tout autre ouvrage, du point de vue du langage, la transition entre le Moyen Âge et la Renaissance » (Davies).

Magnifique exemplaire, grand de marges (248 x 177 mm) et très bien conservé, dans une remarquable reliure mosaïquée et fleurdelisée de Lortic père, conçue dans l'esprit des reliures royales du xvie siècle.

Annotations marginales d'un lecteur de l'époque au début du texte.

De la bibliothèque Ambroise Firmin-Didot (1878, n°699, « Édition rare. Magnifique exemplaire, avec nombreux témoins »), avec ex-libris.

Bechtel, C-448 (exemplaire cité) – Brunet, II, 189 – Tchemerzine, II, 454c – Baudrier, XII, 133-135, ill. – Gültlingen, XII, p. 87, n°124 – Brun, 157 – Cat. de Backer, 1926, I, n°172 – IA : 143.317 – Jeanne Demers, « À l'origine d'une forme : les Mémoires de Commynes », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, XL, 1988, pp. 7-21 – Davies, Cat. Fairfax Murray, French Books, n°101 (pour l’édition originale) – En français dans le texte, n°38 (notice de Jean Dufournet sur l’édition originale).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.