LIVRES ANCIENS ET DU XIXe SIÈCLE

vente live: mardi 21 juillet 2020 à 14h00
Librairie Giraud-Badin – 22 rue Guynemer 75006 Paris
Images du lot disponibles
12
Estimation
6,000 - 8,000 euros
Specialité
Autres thèmes
GEORGIJEVIC (Bartolomej). Libellus vere Christiana lectione dignus diversas res ...

GEORGIJEVIC (Bartolomej). Libellus vere Christiana lectione dignus diversas res Turcharum. Rome, Antonio Blado, 1552. In-8, maroquin fauve, décor de filets dorés courbes et droits entrelacés, réserve centrale de feuillages stylisés, certains évidés, fer à la coquille répété, dos orné de filets dorés, tranches dorées (Reliure italienne de l'époque).

Première édition collective réunissant De Turcarum ritu et ceremoniis, De afflictione tam captivorum christianorum quam etiam sub Turcæ tributo, Prognoma sive præsagium mehemetanorum et Deploratio cladis christianorum, qui avaient d'abord été publiés séparément entre 1544 et 1548, soit à Amsterdam soit à Cracovie.

Cette édition latine fut publiée par l'auteur lors de son séjour à Rome, où il résida de la seconde moitié des années 1540 jusqu'à sa mort, vers 1566.

L'ouvrage est orné d'un titre-frontispice (répété une fois), de 3 figures, un cul-de-lampe et de lettrines historiées, le tout gravé sur bois.

Cette édition est d'une grande rareté. Elle manque à la BnF et n'est conservée que dans deux bibliothèques françaises (Méjanes et BSG). L'USTC en dénombre 34 exemplaires, dont 26 conservés en Italie. Elle ne figurait pas dans la prestigieuse collection Atabey.

Enlevé par les Turcs alors qu'il était enfant, lors de l'invasion de son pays en 1528, le Hongrois Bartolomej Georgijević fut emmené en Asie mineure, où il fut vendu à plusieurs reprises comme esclave. Après treize ans d'une captivité difficile, il parvint à s'échapper et se rendit en Terre Sainte. Ses récits, dans lesquels il décrit aussi bien les coutumes des Ottomans que les sévices qu'ils infligeaient aux chrétiens, furent reçus en Occident avec un grand intérêt et très vite traduits en plusieurs langues.

Précieuse reliure romaine exécutée par Nicolas Fery, dit Niccolò Francese.

Considéré par Hobson comme le relieur romain le plus important et le plus novateur du milieu du XVIe siècle, Niccolò Francese travailla pour de prestigieux collectionneurs, tels Giovanni Battista Grimaldi et, à partir de 1542, pour le pape Paul III. Nommé premier relieur papal en 1556, par Paul IV, il occupa cette fonction jusqu'à sa mort, vers 1570-1571.

Les ff. A1, A2 et N4 comportent des corrections et notes manuscrites anciennes, à l'encre ; les derniers feuillets présentent de nombreuses notes marginales au crayon, plus ou moins effacées.

Dos refait, gardes renouvelées, charnières frottées.

Blackmer, n°669 – Göllner, II, 924 – USTC, 832260 – Hobson, Appolo & Pegasus, pp. 76-80 (reliure non citée).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.