Livres Anciens et du XIXème Siècle

Live Auction
starts: October 31, 2012 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Available lot photos
27
Result
8,400 euros
Speciality
Other specialist areas
BOLTS (William).État civil, politique et commerçant, du Bengale ; ou Histoire de...
BOLTS (William).
État civil, politique et commerçant, du Bengale ; ou Histoire des Conquêtes & de l'Administration de la Compagnie angloise dans ce pays.
La Haye, Gosse fils, 1775.
2 volumes in-8, maroquin vieux rouge, triple filet doré, armoiries au centre, dos lisse orné, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l'époque)
Chadenat, n° 2791 — Kress, n° 7076 — Higgs, n° 6392.
Première édition française de cet ouvrage recherché, traduite de l'anglais par Demeunier.
Elle est illustrée de 2 frontispices gravés sur cuivre d'après Eisen par N. de Launay et Helman et d'une grande carte dépliante du Bengale gravée d'après les relevés de l'auteur.
Cet ouvrage constitue une importante source d'informations sur l'histoire, les ressources naturelles et l'organisation coloniale du Bengale et comprend in fine un répertoire de termes indiens relatifs à la politique et au commerce.
Reliure AUX ARMES DU LIEUTENANT GÉNÉRAL DE POLICE LE NOIR (Olivier, 288, fer n° 12).
Jean-Charles-Pierre Le Noir (1732-1807), qui avait réformé les parlements de Bretagne, de Provence et de Béarn, succéda à Sartine en 1774 au poste de chef de toutes les polices.
À partir de 1776, à la suite des émeutes causées par la guerre des farines , Le Noir entama une importante série de réformes et d'améliorations de Paris, créant des halles au grain et des marchés, prenant des mesures contre les incendies, favorisant l'éclairage nocturne de la capitale, etc.

Mais il est également connu pour son rôle dans la traque des mauvais livres et le contrôle de l'imprimé.
Son activité de surveillance des étrangers, des mauvais sujets et des mouvements de foule lui valurent nombre de détracteurs.
Victime d'une série de pamphlets, il démissionna en 1785 et occupa notamment les postes de garde de la Bibliothèque du roi et de président de la Commission royale des finances.
Il émigra en Suisse en 1790 pour ne revenir en France qu'en 1802.
Bel EXEMPLAIRE EN MAROQUIN DE L'ÉPOQUE, DE TRÈS INTÉRESSANTE PROVENANCE.
Infimes restaurations.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.