Livres Anciens et Modernes

lundi 3 mars 2008 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
39
Résultat
360 euros
Specialité
Autres thèmes
CHAMBERLAYNE (Edward).L'État présent d'Angleterre. Amsterdam, Paul Marret, 1688....
CHAMBERLAYNE (Edward).
L'État présent d'Angleterre. Amsterdam, Paul Marret, 1688. 2 parties en un volume in-12, vélin ivoire à recouvrement, dos lisse, tranches jaspées (Reliure de l'époque).

Réédition de la traduction française, due à de Neuville, de ce panorama complet de « l'Angleterre, la meilleure & la plus considérable Ile du monde », au milieu du XVIIe siècle. Chef-d'oeuvre de l'auteur, l'Angliae notitia fut publié pour la première fois en 1669.
L'auteur traite de ses institutions, de la monarchie, de ses habitants, des officiers de la couronne, de la cour, des femmes, des enfants, des serviteurs, des institutions savantes, des académies et universités, du gouvernement et du parlement. Frontispice gravé en taille-douce, non signé. Érudit et professeur de rhétorique à Oxford, E. Chamberlayne (1616-1703), fut pendant les guerres civiles d'Angleterre l'hôte de plusieurs villes européennes. Après l'avènement de Charles II, il devint membre de la Société royale de Londres, et en 1669 suivit le comte de Carlisle dans son ambassade à Stockholm. À son retour il devint chambellan du comte de Grafton, fils naturel de Charles II. Chamberlayne était attaché à la postérité de certains ouvrages lui ayant appartenu, et avant sa mort il demanda qu'un petit nombre parmi ceux-ci sois placé sous une enveloppe de cire et l'accompagne dans sa tombe, pour les transmettre aux générations futures. Exemplaire PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DU PREMIER MINISTRE SUÉDOIS OLOF PALME (1927-1986).
Premier ministre entre 1976 et 1982, puis entre 1982 et la date de sa mort, assassiné, le 28 février 1986. Réformateur et pragmatique, il mena plusieurs combats auxquels il consacra sa vie : la paix, la justice sociale et la lutte contre la prolifération nucléaire entre autres.
Ex-libris gravé du XVIIIe siècle non identifié, et collection Hammer de Sockholm avec ex-libris du XIXe siècle. Petite découpure sans toucher le texte sur le titre.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.