Livres Anciens et Modernes

vente live: samedi 9 octobre 2010 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
25
Résultat
600 euros
Specialité
Autres thèmes
CROLL (Oswald).La Royalle chymie de Crollius. Lyon, Pierre Drobet, 1627. 3 parti...
CROLL (Oswald).
La Royalle chymie de Crollius. Lyon, Pierre Drobet, 1627. 3 parties en un vol.
Petit in-8, demi-vélin blanc, dos lisse orné de filets dorés, tranches mouchetées. (Reliure du XIXe siècle)
Seconde édition française de ce recueil de traités d'alchimie d'Oswald Croll (vers 1560-1608), l'un des premiers disciples de Paracelse, traduit par le chirurgien Jean Marcel de Boulenc ou Boulene.
L'ouvrage est divisé en trois traités, chacun à pagination séparée :
le premier propose une Préface admonitoire, contenant les mysteres tres-profond & plus rares de la Philosophie tant naturelle que de la grace, touchant l'excellence de la medecine Chymique, & grandeur du Microcosme ; le second est La Royalle chymie de Crollius , décrivant divers remèdes et recettes de médecine ; le troisième constitue enfin un Traicté des signatures, ou vraye et vive anatomie du grand & petit monde , où l'auteur donne le noms de plusieurs plantes et leurs vertus sur le corps.
À la fin de ce troisième traité se trouve une intéressante Correspondance des signatures du grand au petit monde, c'est à dire du corps humain, & du monde ainsi qu'un vocabulaire des caractères utilisés à l'époque pour représenter les métaux, les minéraux et éléments chimiques.…/… L'édition est illustrée d'un fort joli titre gravé sur cuivre, représentant notamment les portraits en médaillon de Gerber, Paracelse, Lulle et Hermès Trimégiste. Sur la partie supérieure figure un laboratoire alchimique et un beau médaillon hermétique.
Cette édition est conforme à l'originale française de 1624, à ceci près que l'on y a retiré l'épître à Marie de Levis de Vantadour, abbesse du Monastère Royal de Saint Pierre de Lyon, et les pièces de vers qui suivaient.
Le titre gravé est ici celui de l'originale sur lequel on a simplement modifié la date.
Cette édition manque à Caillet et Dorbon. Reliure du dix-neuvième siècle, légèrement salie.
Quelques galeries de vers dans les marges, n'atteignant que rarement le texte. Signature ancienne sur le titre.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.