Livres Anciens et Modernes

vente live: mardi 25 novembre 2008 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
3
Estimation
10,000 - 12,000 euros
Specialité
Autres thèmes
ARIOSTE. Orlando furioso, novissimamente alla sua integrita ridotto & ornato di ...
ARIOSTE. Orlando furioso, novissimamente alla sua integrita ridotto & ornato di varie figure. Con alcune stanze delS. Aluigi Gonzaga in lode del medesino.

Venise, Gabriel Gioli di Ferrari, 1544. In-4, veau fauve, grand décor dentrelacsnoirs cernés par des filets dorés, ponctués de grands fers foliacés rehaussés de cire verte ou blanche, dos orné d'unpetit fer répété, tranches dorées et ciselées, étui en plexiglas
(Reliure de l'époque).

Belle édition illustrée et l'un des premières que donna Gabriele Giolito de Ferrari, dédiée au Dauphin de France. Elle est ornée d'un superbe encadrement et de la marque typographique de Giolito sur le titre, de 46 jolies figures gravéessur bois et d'autant de grandes lettrines ornées, ainsi que du portrait de l'Arioste d'après le Titien, en médaillon placé à lafin du poème, et la marque de l'imprimeur en deux variantes. L'édition contient à la fin un vocabulaire des mots obscurs et l'explication des endroits difficiles de l'ouvrage, non comprisdans la pagination, avec titre particulier, compilé par Lodovico Dolce. Giolito donna plus de 20 éditions en treize années d'activité, celle-ci est la troisième édition; la première en 1542, la secondeen 1543, avec un retirage présentant quelques variantes la même année. Impression en italiques à deux colonnes, sur beau papier vergé.
EXEMPLAIRE REGLÉ.

SUPERBE RELIURE PARISIENNE DE L'ÉPOQUE, DÉCORÉE D'ENTRELACS ET DE FERS À LA CIRE. Le motif central,composé de 5 cercles, s'entrelace avec le double encadrement, qu'il rejoint en haut et en bas par des compartiments triangulairesdessinés par un listel identique aux autres. CETTE RELIURE ÉVOQUE IMMANQUABLEMENT LES RELIURES COMMANDÉES PAR LE GRAND BIBLIOPHILEANGLAIS THOMAS WOTTON lors de son séjour à Paris entre 1547 et 1552 (voir l'étude de Mirjam Foot, dans TheHenry Davis gift, I, pp. 139-155). D'après les classements de M. Foot cette reliure sort de l'atelier C de Wotton (cf. appendixIII). On peut la rapprocher utilement d'une reliure exécutée pour Robertus Le O' sur la même édition de cet Orlando furioso. Elle est reproduite dans le catalogue Belin de 1914 : Livres de XVe et XVIe siècles, n° 14, pl. 38. Les deux reliures possédentun grand fer à la cire commun ainsi que deux petits fers dorés, l'un en étoile, l'autre, une fleurette que l'on trouve plusieursfois sur les plats de l'exemplaire Belin, et qui est répété 8 fois sur le dos de notre reliure. Restaurations aux coiffes, la charnière supérieure est refaite. Gardes volantes renouvelées. Cahiers un peu décalés, doruredes tranches frottée.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.