Livres Anciens et Modernes

mardi 25 novembre 2008 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
16
Estimation
2,000 - 2,500 euros
Specialité
Autres thèmes
[BIDPAY]. Trattati diversi di Sendebar indiano filosopho morale.Venise, Academia...
[BIDPAY]. Trattati diversi di Sendebar indiano filosopho morale.

Venise, Academia Peregrina [Francesco Marcolini],1552. In-4, cartonnage écru, lanières d'attache au dos, tranches lisses (Cartonnage du XVIIIe siècle).

Édition originale de la traduction italienne faite collégialement par les membres de l'Academia Peregrina et publiée parAnton Francesco Doni, de la version latine des Fables de Bidpay donnée par Jean de Capoue. Cet ouvrage constitue un diptyque composé premièrement de la traduction italienne d'une compilation de divers fabulistespubliée sous le titre de La moral filosophia del Doni et du Trattati diversi di Sendebar, tous deux imprimés parFrancesco Marcolini en 1552. Superbe illustration gravée sur bois comprenant sur le titre les armes du dédicataire, Cosimo de Medicis, 11 belles figuresà mi-page, (la plupart avec encadrements) attribuées à Giuseppe della Porta, dit Salviati le Jeune, et un bel encadrement decuirs enroulés à pleine page, répété, contenant deux variantes de la marque typographique de Marcolini. L'illustration est complétée par de nombreux bandeaux ornés et lettrines. Active à Venise de 1549 à 1595, l'Academia Peregrina,Académie des Pèlerins, dont l'emblème était un faucon volant tenantdans ses serres un diamant accompagné de la devise : Natura et artis opus, comptait plusieurs membres, parmi lesquels A. F. Doni. Bidpay ou Pilpay, brahmane hindou semi-légendaire (IIIe siècle ?) auquel on attribue un célèbre recueil de fables etd'apologues moraux puissant leur sève dans le Pancatantra, répandus en Occident grâce à la traduction faite du sanskriten moyen-persan (pehlvi) au VIe siècle, et de cette dernière en arabe au VIIIe siècle par Ibn al-Muqaffa' sous le titre deKalila wa-Dimna, source de l'ensemble des développements subséquents connus dans toutes les langues européennes, dontla traduction latine faite en 1270 par le juif converti Jean de Capoue. Une figure de la première marque typographique a été en partie caviardée pour masquer la nudité.
Infimes salissures au titre.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.