Livres Anciens et Scientifiques

Live Auction
starts: February 17, 2012 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Available lot photos
30
Result
45,600 euros
Speciality
Other specialist areas
COURS DE PHILOSOPHIE DE JÉRÔME DANDINI PRIS EN NOTES PAR CLAUDE BRUN.Notes de co...
COURS DE PHILOSOPHIE DE JÉRÔME DANDINI PRIS EN NOTES PAR CLAUDE BRUN.
Notes de cours et ouvrages d'étude annotés par Claude Brun et reliés pour lui à son nom.
[Paris, 1577-1581].
Ensemble 8 volumes in-4, veau fauve, double filet, plaques dorées au centre et en écoinçons à décor de rinceaux et arabesques entrelacés sur fond azuré, supralibris doré réparti dans quatre cartouches, dos orné de fleurons dorés, tranches dorées (Reliure de l'époque).

TRÈS PRÉCIEUX ENSEMBLE DE MANUSCRITS ET IMPRIMÉS TRÈS ANNOTÉS, RELIÉS POUR CLAUDE BRUN.
Ces 8 forts volumes constituent une partie importante du matériel de cours notes et lectures de Claude Brun, étudiant au collège de Clermont originaire de Poligny en Bourgogne (aujourd'hui en Franche-Comté).
Parmi ces volumes, 5 sont des manuscrits serrés et rédigés d'une main rapide, tandis que les 3 autres sont des recueils de textes imprimés.
Les 5 volumes manuscrits recueillent les notes que Claude Brun prit lors de cours de philosophie aristotélicienne professés par Jérôme Dandini (1554-1634).

Ce brillant père jésuite fut le premier de son ordre à enseigner la philosophie à Paris.
Il fut par la suite recteur de plusieurs universités italiennes, puis provincial de Pologne et de Milan, avant d'être mandaté en 1596 par le pape Clément VIII comme nonce auprès des maronites du Liban.
Rédigés, réglés et foliotés à l'encre brune, ces manuscrits comprennent plusieurs dessins et schémas réalisés par l'étudiant.
Plusieurs dizaines de feuillets ont dans chaque volume été laissés blancs.
Les 3 volumes imprimés contiennent une vingtaine d'ouvrages et de plaquettes, tous de format in-4, reliés à la suite les uns des autres avec ou sans leur page de titre, en ordre cohérent. Un des recueils contient de nombreuses pièces latines ayant trait aux humanités (oeuvres de Cicéron, Virgile, Mela, Isocrate, etc.) et les deux autres divers traités d'Aristote en traduction latine (liste des ouvrages sur demande).

Certaines de ces pièces ont été abondamment annotées de la main de Claude Brun, en marges et parfois entre les lignes ; elles portent également un ex-libris tracé de sa main précisant où et quand chacune a été achetée.
Or, Claude Brun, pour lequel un relieur parisien réalisa ces élégantes reliures à son supralibris : Claudius Brun Polygnæus Burgundio, n'est pas un étudiant anonyme.
Né à Poligny, il fut plus tard avocat général au Parlement de Dole sur nomination de Philippe II, puis conseiller de cette institution.
Il tentera, par fidélité aux jésuites, d'empêcher l'application de l'édit de Nantes dans le comté de Charolais et sera souvent impliqué dans d'importantes négociations politiques intéressant les couronnes d'Espagne et de France, notamment comme ambassadeur auprès d'Henri IV lors de la délimitation de la Bourgogne, de la Franche-Comté et du canton de Berne.

Il fut le père du célèbre diplomate Antoine Brun, qui représenta l'Espagne aux diètes de Worms et de Ratisbonne et fut plénipotentiaire au congrès de Munster avant de devenir ambassadeur en Hollande.
Deux des volumes sont ornés de plaques centrales en forme de médaillon ovale différentes de celles des autres volumes, lesquelles comprennent en réserve au centre de la plaque qui les orne une date comprise entre 1577 et 1581.
Reliures abîmées, certaines très accidentées même, avec d'importants manques sur les dos.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.