Livres Anciens & Manuscrits

jeudi 14 juin 2007 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
17
Estimation
30,000 - 35,000 euros
Specialité
Autres thèmes
CHASTILLON (Claude de). Topographie françoise ou Représentations de plusieurs vi...
CHASTILLON (Claude de). Topographie françoise ou Représentations de plusieurs villes, bourg, chasteaux, plans, forteresses, vestiges d'antiquité, maisons modernes et autres du royaume de France. Paris, Louys Boissevin, 1655.
In-folio, basane mouchetée ocre, encadrement à la Du Seuil, dos lisse orné à la grotesque, pièce de titre verte (A. Boige 1991).

SUPERBE ET TRÈS RARE RECUEIL DE 460 plans, fortifications, profils et vues, de villes et d'édifices français (châteaux, maisons et ruines) ; quelques batailles sont également représentées. C'est la troisième et dernière édition de ce monumental atlas. Claude de Chastillon (Châlons-sur-Marne 1559 ou 1560-1616) fut nommé topographe d'Henri IV en 1592 puis ingénieur du Roi en 1595. "Les planches de la Topographie peuvent être réparties en trois groupes : les scènes militaires, les vues de maisons et de châteaux, et les pièces diverses ajoutées par Boisseau [afin que les lecteurs l'aident à donner un nom] (plans, vues de villes, monuments parisiens). Les scènes militaires retracent plusieurs batailles et sièges survenus entre 1573, époque de l'attaque du château de Sancerre (vue non datée) et la prise de Rosnay en 1615. Elles sont toutefois mêlées aux autres planches du volume qui adopte grosso-modo le plan géographique suivant : Ile de France, Touraine, Champagne, Ardennes, Savoie, Nivernais, Poitout-Charentes, Normandie, Picardie". (Pastoureau, Les Atlas français XVIe-XVIIe siècle, p. 120 sq.). Beaucoup de ces monuments ayant disparu, ces gravures furent très étudiées par les archéologues. Cet important recueil avait tout d'abord paru en 1641 chez Jean Boisseau, marchand de tailles-douces parisien, qui, ayant récupéré les croquis de Chastillon, réunit 392 vues, une carte et un plan ; Boisseau donna une deuxième édition en 1648, contenant 404 vues et profils, une carte et 18 plans. Selon la nomenclature donnée par Mireille Pastoureau, à partir de plusieurs exemplaires, tous incomplets, cette dernière édition pourrait contenir 558 gravures. Il manquerait donc à notre exemplaire pour composer l'exemplaire idéal (qui ne semble exister nulle part) : un feuillet de table et 98 planches (n° 1, 2, 3, 13, 41, 44, 70, 72, 74, 91, 92, 149, 152, 154, 181, 197, 199, 200, 201, 218, 233, 234, 284, 286, 299, 300, 310, 313, 315, 316, 319, 339, 340, 344, 345, 355, 356, 371, 372, 383, 387 à 399, 406, 413, 418, 431 à 449, 464 à 469, 472 à 481, 483, 484, 498, 499, 500, 531, 538). Sont en double : 256, 450, 451, 452, 453 (triple). Quelques marges et coins restaurés, dont le titre. Sur le titre, deux restaurations (signatures découpées ?). Une gravure découpée, remplacée par un morceau de feuillet blanc.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.