Livres Anciens & Manuscrits

jeudi 14 juin 2007 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
44
Résultat
480 euros
Specialité
Autres thèmes
LA NOUE (Pierre de). Livre premier des antiquitez perdues, et si au vif represen...
LA NOUE (Pierre de). Livre premier des antiquitez perdues, et si au vif representées par la plume de l'illustre jurisconsulte G. Pancirol qu'on en peut tirer grand profit de la perte ; accompagné d'un second, des choses nouvellement inventées & auparavant incogneües. En faveur des curieux traduits tant de l'italien que du latin en françois. Lyon, Jacques Gaudion, 1617.In-12, vélin ivoire souple, dos et tranches lisses (Reliure de l'époque).

Édition originale de cet étonnant petit ouvrage comprenant des sujets les plus variés dans le genre de Les Diverses leçons de P. Mexia, et rédigé pendant un séjour en Italie de l'auteur. Ouvrage divisé en deux livres, le premier traite des choses dans le monde classique, de la pourpre, des parfums, de la myrrhe, du sel ammoniac, des marbres, des librairies ou bibliothèques, des obélisques, du cuivre, du papier, de la musique, des habits, des noces, ces jeux, des horloges... Le second livre traite des choses "nouvellement inventées & auparavant incogneües" : la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, les porcelaines, la rhubarbe et le café, le sucre, les distillations, la typographie, la quadrature du cercle, les canons et l'artillerie, les tournois, la fauconnerie, la soie... Beaucoup de ces renseignements ont été tirés du Rerum memorabilium de G. Panciroli, où il traite des arts et inventions comme des anciens dont le secret s'est perdu. Petite signature du XVIIIe siècle sur le titre. Piqûres de vers sur la marge sans toucher le texte.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.