Livres choisis du XVe au XIXe siècle

Live Auction
starts: November 14, 2017 @ 04:00 PM
SALLE ROSSINI 7 RUE ROSSINI 75009 PARIS
Available lot photos
216
Estimation
4,000 - 5,000 euros
Speciality
Other specialist areas
[CARTA DE HIDALGUÍA]. Brevet de noblesse conféré par Philippe V d'Espagne à Don ...

[CARTA DE HIDALGUÍA]. Brevet de noblesse conféré par Philippe V d'Espagne à Don Juan de Sena Vinagre. Madrid, 9 octobre 1713. Manuscrit sur vélin de [13] ff. Petit in-folio, veau fauve, double dentelle dorée en encadrement, contenant la mention : Don Juan de Sena Vinagre. Zedula Real de Su Magestad en declaracion del goze de hidalguia que le perteneze en el lugar de Salorino iurisdiccion de Alcantara y demas villas y ciudades del Reyno, éventails dorés aux écoinçons, dos orné, doublures de papier rouge à motifs dorés, traces d'attaches (Reliure espagnole de l'époque). Somptueux manuscrit sur peau de vélin, calligraphié à l'encre noire et dorée et richement enluminé.

Il s'orne de trois grandes compositions à pleine page : un portrait équestre du roi Philippe V d'Espagne, avec son nom inscrit à l’encre dorée dans un cartouche, protégé de serpentes en satin rouge ; les armoiries du bénéficiaire, Don Juan de Sena Vinagre, originaire de Salorino, dans la juridiction d’Alcántara ; une riche composition rocaille à l’encre noire, flanquée de deux putti, contenant le nom du monarque en lettres dorées et son cachet armorié.

Le texte est encadré de trois filets rouge, bleu et jaune et décoré de jolies lettrines richement enluminées.
Signatures autographes du secrétaire du roi, Don Francisco Antonio de Quincoces, et d’autres officiers in fine.
Très bel exemplaire dans une riche reliure aux armes royales d'Espagne.

Type de document capital pour l'Espagne, la carta executoria de hidalguia est, pour le chercheur, le généalogiste, l'héraldiste, une source de premier ordre, contenant nombre d'informations dans de multiples domaines, sociaux, matériels, économiques, etc. (cf. E. Ruiz García, « La Carta ejecutoria de hidalguía : un espacio grafico privilegiado », La España medieval, 2006, pp. 251-276).

Infimes éraflures à la reliure.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.