Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
16
Estimation
300 - 400 euros
Specialité
Autres thèmes
BORBONI (Nicolas Bourbon, dit aussi…). Poematia exposita… Parisiis, Apud Robertu...

BORBONI (Nicolas Bourbon, dit aussi…). Poematia exposita… Parisiis, Apud Robertum Sara, 1630, in-12, veau fauve, filet double autour des plats, armes au centre, dos à nerfs orné d’un chiffre entrelacé [I A G] plusieurs fois répété, tranches rouges (reliure de l’époque).


Première édition collective. Elle contient la célèbre imprécation contre l’assassin d’Henri IV qui valut à l’auteur une chaire au Collège royal. La seconde moitié du recueil offre une traduction de saint Cyrille, avec une impression bilingue en grec et latin. On y trouve également le poème français de Sully, « Parallèle de César et d’Henry le Grand », imprimé en accompagnement de la traduction latine qu’en fit Bourbon. Nicolas II Bourbon (1574-1644), dit le Jeune, était le neveu de Nicolas Bourbon, premier du nom, qui fut précepteur de Jeanne d’Albret. Il étudia les belles-lettres sous la direction de Jean Passerat, puis enseigna lui-même la rhétorique, et fut professeur de grec au Collège royal. En 1620, il entra à l’Oratoire, mais conserva autour de lui une brillante société littéraire. Exemplaire relié pour François-Auguste de Thou, qui succéda à son père comme grand maître de la Librairie du roi. François-Auguste de Thou (1607-1642), qui avait succédé à son père, Jacques-Auguste, à la tête de la Librairie fut aussi conseiller d’État. Lié à Cinq-Mars, et associé au complot de celui-ci contre Richelieu et Louis XIII, il fut arrêté, condamné à mort et décapité à Lyon en 1642. Il avait hérité de son père la fameuse bibliothèque thouanienne, qu’il conserva et enrichit soigneusement. Celle-ci passa ensuite à son frère cadet, Jacques-Auguste II, avant qu’elle ne soit vendue en 1680 au marquis Jean-Jacques Charron de Ménars, beau-frère de Colbert. Exemplaire bien complet des derniers cahiers S et T. Il est conservé dans sa première reliure. Coiffe supérieure, mors et coins refaits. Dimensions : 150 x 88 mm.
Provenances : bibliothèque thuanienne ; Charron de Ménars (n’apparaît pas au catalogue de sa vente) ; cardinal de Rohan ; prince de Soubise (n’apparaît pas au catalogue de sa vente) ; bibliothèque de l’école Massillon, Paris, avec son timbre humide. Oberlé, Poètes néo-latins en Europe, n° 78 ; Hoefer, VII, col. 43 ; Olivier, pl. 217.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.