Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
17
Résultat
1,484 euros
Specialité
Autres thèmes
BORBONI (Nicolas Bourbon, dit aussi…). Poematia exposita… Parisiis, Apud Robertu...

BORBONI (Nicolas Bourbon, dit aussi…). Poematia exposita… Parisiis, Apud Robertum Sara, 1630, in-12, veau fauve, filet double autour des plats, armes au centre, dos à nerfs orné d’un chiffre entrelacé [I A G] plusieurs fois répété, tranches rouges (reliure de l’époque).


Première édition collective. Elle contient la célèbre imprécation contre l’assassin d’Henri IV qui valut à l’auteur une chaire au Collège royal. La seconde moitié du recueil offre une traduction de saint Cyrille, avec une impression bilingue en grec et latin. On y trouve également le poème français de Sully, « Parallèle de César et d’Henry le Grand », imprimé en accompagnement de la traduction latine qu’en fit Bourbon. Nicolas II Bourbon (1574-1644), dit le Jeune, était le neveu de Nicolas Bourbon, premier du nom, qui fut précepteur de Jeanne d’Albret. Il étudia les belles-lettres sous la direction de Jean Passerat, puis enseigna lui-même la rhétorique, et fut professeur de grec au Collège royal. En 1620, il entra à l’Oratoire, mais conserva autour de lui une brillante société littéraire. Exemplaire relié pour François-Auguste de Thou, qui succéda à son père comme grand maître de la Librairie du roi. François-Auguste de Thou (1607-1642), qui avait succédé à son père, Jacques-Auguste, à la tête de la Librairie fut aussi conseiller d’État. Lié à Cinq-Mars, et associé au complot de celui-ci contre Richelieu et Louis XIII, il fut arrêté, condamné à mort et décapité à Lyon en 1642. Il avait hérité de son père la fameuse bibliothèque thouanienne, qu’il conserva et enrichit soigneusement. Celle-ci passa ensuite à son frère cadet, Jacques-Auguste II, avant qu’elle ne soit vendue en 1680 au marquis Jean-Jacques Charron de Ménars, beau-frère de Colbert. Exemplaire bien complet des derniers cahiers S et T. Il est conservé dans sa première reliure. Coiffe supérieure, mors et coins refaits. Dimensions : 150 x 88 mm.
Provenances : bibliothèque thuanienne ; Charron de Ménars (n’apparaît pas au catalogue de sa vente) ; cardinal de Rohan ; prince de Soubise (n’apparaît pas au catalogue de sa vente) ; bibliothèque de l’école Massillon, Paris, avec son timbre humide. Oberlé, Poètes néo-latins en Europe, n° 78 ; Hoefer, VII, col. 43 ; Olivier, pl. 217.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.