Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
18
Résultat
4,750 euros
Specialité
Autres thèmes
COHEN DE LARA (D.). Sive de convenientia vocabulorum rabbinicorum cum graecis, e...

COHEN DE LARA (D.). Sive de convenientia vocabulorum rabbinicorum cum graecis, et quibusdam aliis linguis europaeis. Amstelodami, Typis Nicolai Ravesteinii, 1638, petit in-4°, vélin rigide ivoire, dos lisse avec le titre manuscrit en long, tranches lisses (reliure de l’époque).


ÉDITION ORIGINALE. Elle est dédiée à l’ambassadeur de Suède en Allemagne, Johan Silvius de Tulingen. Impression en caractères hébraïques et grecs. David Cohen de Lara (1602-1674) est un auteur et traducteur, vraisemblablement d’origine ibérique, ayant vécu à Hambourg et à Amsterdam. Il traduisit de nombreux textes hébreux, parmi lesquels les traités de Maïmonide, et se consacra à d’importants travaux de lexicographie qui firent sa renommée. Ce lexique, donnant la traduction des noms et mots étrangers présents dans les textes hébreux, est une manière de préfiguration de son ouvrage majeur, le Lexikon thalmudico-Rabbinicum (1668). Exemplaire ayant appartenu à Colbert (1619-1683), avec l’habituelle mention manuscrite, « bibliotheca colbertinae », portée sur la page de titre. Le ministre de Louis XIV forma, avec l’aide du savant Pierre de Carcavi (ca 1603-1684), une bibliothèque célèbre dans toute l’Europe. Elle passa ensuite entre les mains de son fils Jean-Baptiste (1651-1690), marquis de Seignelay. Intéressé par le rôle économique bénéfique qu’ils pouvaient avoir pour la France, Colbert (1619-1683), artisan de l’indépendance économique et financière du pays sous le règne du roi Louis XIV, accorda une certaine protection aux Juifs du royaume mais aussi à ceux qui, chassés du Portugal et d’Espagne par les persécutions, allèrent s’installer dans les Antilles ou demandèrent à pouvoir le faire en France. L’ouvrage fut plus tard en la possession de l’indianiste Abraham Hyacinthe Anquetil-Duperron (1731-1805), l’un des premiers en Europe à s’être consacré à l’étude des pensées religieuses persane et indienne. Exemplaire conservé dans sa première reliure. Mouillures. Dimensions : 196 x 147 mm.
Provenances : Colbert (Cat., 24 mai 1728, n° 10670), avec la mention manuscrite « Bibliotheca Colbertinae » ; Abraham Hyacinthe Anquetil-Duperron (Cat., 1805, n° 553 « in-4., vélin »), avec sa signature sur le feuillet de titre ; marquis de La Roche (n’apparaît pas au catalogue de la vente de 1999), avec son timbre humide au titre. Palau y Dulcet, III, n° 56257 ; Wolf (J. C.), Bibliotheca hebraea, II, Hamburg, 1715-1733, p. 636 ; Hoefer, II, col. 732-734.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.