Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
25
Résultat
2,750 euros
Specialité
Autres thèmes
HOBBES (Th.). Le Corps politique ou Les Éléments de la loy morale & civile. ...

HOBBES (Th.). Le Corps politique ou Les Éléments de la loy morale & civile. Avec des réflexions… À Leide, Chés Jean & Daniel Elsevier, 1653, petit in-12, maroquin bleu, chaînette torsadée sertie de filet double et chaînette autour des plats, l’ensemble doré, mention [Renouard] frappée en lettres dorées en pied du premier plat, dos lisse orné, doublure et gardes de tabis rose, roulette intérieure dorée, tranches dorées (reliure de la fin XVIIIe siècle).


Première édition elzévirienne de la traduction française (parue un an après la première) donnée par Samuel Sorbière (1615-1670), médecin et philosophe protestant, qui venait de traduire l’Utopie de Thomas More, et fut le principal promoteur en France de l’œuvre du philosophe anglais Thomas Hobbes (1588-1679). Auteur du Léviathan, paru en 1651, Hobbes devait avoir une influence considérable sur la philosophie politique moderne. Concepteur de l’état de nature et du contrat social, et bien que souvent présenté comme le théoricien de l’État autoritaire, il peut être considéré comme l’un des fondateurs du libéralisme, dont l’influence s’exercera jusque sur la pensée économique libérale du XXe siècle. Le Corps politique forme la seconde partie des Éléments du droit ; il parut pour la première fois en latin, sous le titre De corpore politica, en 1650 et connut une rapide diffusion. Exemplaire finement établi pour le libraire Antoine-Augustin Renouard (1765-1853). Prenant une part active aux débuts de la Révolution, il s’y fit en particulier le défenseur du libéralisme économique. Il s’installa bientôt comme éditeur et produisit « des livres de littérature ancienne et moderne, au texte bien établi, dont l’impression confiée à des artistes talentueux tels les Didot, est très soignée et parfois accompagnée d’illustrations ». Il contribua à donner une impulsion importante au redémarrage de la librairie parisienne. Devenu libraire et bibliographe, on lui doit des catalogues de référence consacrés aux éditions des Aldes et des Estienne. Sa bibliothèque personnelle était l’une des plus renommées de l’époque, pour laquelle il fit travailler des relieurs tels que Derome le Jeune, les Bozerian ou Courteval. Exemplaire bien complet du feuillet *4 blanc. Dos légèrement plus sombre. Dimensions : 132 x 75 mm.
Provenances : Antoine-Augustin Renouard (Catalogue de la bibliothèque d’un amateur, I, 1819, p. 228), avec son ex-libris et sa cote manuscrite à l’encre, « n° 844 »  ; marquis de Ganay (Cat., 1881, n° 63, la reliure est attribuée à Derome), avec son ex-libris ; Pierre Berès (Cat. VI, 18 déc. 2007, n° 558, avec reproduction photographique). Willems, n° 725 ; Berghman, n° 390 ; Villepin (D. de), Feux et flammes, II, Les Porteurs de flammes, 2013, n° 250 ; […], Une vie, une collection. Cinq siècles d’art et d’histoire à travers le livre et sa reliure, Bibliotheca Wittockiana, 2009, pp. 70-71.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.