Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
50
Résultat
5,625 euros
Specialité
Autres thèmes
[MALEBRANCHE (N. de)]. Entretien d’un philosophe chrétien et d’un philosophe chi...

[MALEBRANCHE (N. de)]. Entretien d’un philosophe chrétien et d’un philosophe chinois. Sur l’existence & la nature de Dieu. – Avis touchant l’Entretien d’un philosophe chrétien avec un philosophe chinois, composé par le P. Malebranche. À Paris, Chez Michel David, 1708, 2 ouvrages en un vol. in-12, maroquin rouge, triple filet doré autour des plats, fleuron en angle, armes au centre, dos lisse orné, doublure et gardes de papier à fond étoilé, roulette intérieure dorée, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle).


ÉDITIONS ORIGINALES de ces deux ouvrages de théologie comparée. Une condamnation du confucianisme en raison de ses « nombreuses correspondances avec les impiétés de Spinoza ». Nicolas de Malebranche (1638-1715) ayant appris par M. de Lionne, évêque de Rosalie, de retour de Chine, que sa philosophie était plus reconnue là-bas que celle d’Aristote, et ayant acquis auprès de lui quelques éléments de la religion et de la philosophie des Chinois, se mit à l’œuvre de comparer celles-ci à la religion chrétienne. La publication de l’ouvrage attira les foudres des jésuites, très liés à la Chine, qui l’accusèrent de faire des Chinois des athées. Ces attaques motivèrent les réponses que Malebranche publia la même année dans l’Avis touchant l’entretien qui est relié à la suite. Exemplaire relié pour la comtesse du Barry (1741-1793), à ses armes. Il est décrit dans le Catalogue des livres de Madame du Barry publié par Paul Lacroix en 1874 : pp. 88-89. Il a été fourni au prix de 10 sols et 2 livres et 5 sols pour la reliure. Anciennes traces de colle sur les deux premiers feuillets de garde. Dimensions : 165 x 93 mm.
Provenances : comtesse du Barry ; baron Léopold Double, avec son ex-libris (l’ouvrage n’apparaît pas dans son catalogue de 1863). Brunet, III, 1336 ; Barbier, II, 1882, col. 123 ; Hoefer, XXXIII, 1860, col. 4-17 ; Quentin Bauchart, II, pp. 181-215 ; Caucheteux (C.), « La Bibliothèque de madame du Barry », in Madame du Barry. De Versailles à Louveciennes, Flammarion, 1992, pp. 131-135 ; Barber, The James A. de Rothschild Bequest at Waddesdon Manor. Printed Books and Bookbindings, Rothschild Foundation, 2013, I, p. 482 («Many books bound by Louis Redon and P.-J. Bisiau») ; Olivier, pl. 657, fer n° 1.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.