Livres d'un amateur

mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
1
Résultat
5,000 euros
Specialité
Autres thèmes
SALLUSTE (Caius Sallustius Crispus, dit). De la guerre que les Romains feirent à...

SALLUSTE (Caius Sallustius Crispus, dit). De la guerre que les Romains feirent à lencontre de Jugurtha roy de Numidie. De la guerre Catilinaire. À Paris, À l’enseigne du mortier d’or, 1539, in-8° de [8]-146 ff., sign. a8, A-S8, T2, veau fauve, sur les plats, jeux de filets à froid en encadrement, fleuron doré en angle, aigle bicéphale couronnée au centre, dos à nerfs orné, tranches lisses avec nom de l’auteur en long (reliure de l’époque).


Seconde édition de la première traduction française, donnée par Guillaume Michel, de Tours. L’originale parut en 1532, chez Galiot du Pré. Précieux exemplaire dans sa reliure parisienne exécutée à l’époque pour Marcus Fugger. Ayant succédé en 1560 à son père Anton, le fameux banquier d’Augsbourg, dont la famille favorisa l’accession au trône de Charles-Quint (1500-1558), Marcus Fugger (1529-1597) devint le banquier des successeurs du monarque. Comme ses cousins, Raimond, Johann Jakob et Ulrich, Marcus constitua une importante bibliothèque. Deux principes présidèrent à ses choix de bibliophile : érudition et goût pour les reliures de qualité. Ainsi, après qu’il fut venu à Paris vers les années 1550, confia-t-il ses volumes aux meilleurs relieurs parisiens, parmi lesquels Gommar Estienne. Le décor ici, d’une grande sobriété, se concentre sur l’aigle bicéphale couronnée qui orne le centre des plats et qui peut symboliser le Saint-Empire romain germanique sur lequel régnèrent Charles Quint et ses successeurs. Une grande partie des ouvrages de la bibliothèque Fugger est conservée à la Bayerische Staatsbibliothek de Munich et une autre à Vienne. Coiffes et coins anciennement et discrètement restaurés, comme le sont très souvent les livres de cette provenance. Dimensions : 162 x 99 mm. 
Provenances : Marcus Fugger, avec sa signature autographe en haut du premier contre-plat ; Philipp Fugger, fils du précédent ; Marquart Fugger, frère de Philipp, qui épousa en 1642 Maria Christina, comtesse d’Öttingen-Wallerstein ; princes d’Öttingen-Wallerstein (Cat. I, Munich, 3 mai 1933, n° 130), avec leur timbre partiellement effacé sur le feuillet de titre et des cotes de rangement ; Hans Fürstenberg (Cat., 31 mai 1977, n° 127), avec ses deux ex-libris ; Michel Wittock (Cat. III, 7 oct. 2005, n° 47, avec reproductions), avec son ex-libris. Graesse, VI, 1, p. 247 ; Hobson – Culot, La Reliure en Italie et en France au XVIe siècle, pp. 100-103, avec reproductions. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.