Manuscrits et livres de la Collection Maurice Burrus

vente live: mardi 17 octobre 2017 à 14h30
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
25
Résultat
15,000 euros
Specialité
Autres thèmes
D’ORLÉANS (Regnault). Les observations de diverses choses remarquees sur l’Estat...

D’ORLÉANS (Regnault). Les observations de diverses choses remarquees sur l’Estat, couronne & peuple de France... par noble homme Regnault Dorleans sieur de Sincé, Conseiller au Siège Présidial de Vennes en Bretagne. Vannes, Jean Bourrelier, 1597. – Relié avec : [Chronica chronicarum]. Le registre des ans passez puis la creation du monde, iusques a lannee presente. Paris, Galliot du Pré, 1532. In-4 (186 x 138 mm), vélin rigide à décor doré, écu doré, restes de rubans de soie verte, dos lisse, tranches naturelles (Reliure de l’époque).

Réunion de deux livres d’histoire, l’un d’histoire immédiate, l’autre rétrospective.

Les Observations de Regnault d’Orléans, sorties des presses du PREMIER IMPRIMEUR DE VANNES et dédiées au duc de Mercœur, sont l’œuvre d’un magistrat pro-ligueur breton, et contiennent un intéressant chapitre « Des artisans françois, de leur vocation et de l’excellence des arts mécaniques » avec des développements sur l’imprimerie.

Le registre des ans passez est une réédition de la Cronica cronicarum, parue pour la première fois en français chez François Regnault en 1521. Imprimée en caractères gothiques par Antoine Cousteau pour Galliot du Pré, elle est illustrée d’environ 105 petits bois copiés de l’édition de 1521 – dont une vue de Paris qui est l’une des plus anciennes connues.

Les deux textes ont été réunis sous la même reliure par L’AMATEUR ANGLAIS GEORGE CAREW, COMTE DE TOTNES (1555-1630, ses armes dorées sur la reliure). Soldat, diplomate (il fut ambassadeur d’Angleterre en France de 1605 à 1609) et historien ami de Camden, Cotton et Bodley, il participa en 1596 à l’expédition de Cadix contre l’Espagne, puis en 1597 à celle des Açores. L’ex-libris daté de Nantes en Brettaine de son compagnon dans l’entreprise de Cadix WILLIAM LINGISBY figure au titre du premier livre et mentionne son acquisition le 28 mars 1598, quelques jours avant l’entrée de Henri IV à NANTES et la signature du fameux Édit (13 et 30 avril 1598).

Ex-libris Maurice Escoffier. Acquis par Maurice Burrus chez Rossignol en 1938.

USTC, 7025 – M. Walsby, The Printed Book in Brittany, 1484-1600, 2011 p. 215 et 229-230 – Adams, O-295 – Bechtel, C-323 – Moreau, IV, 365.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.