Musique

Live Auction
starts: October 19, 2009 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Available lot photos
26
Estimation
15,000 - 20,000 euros
Speciality
Other specialist areas
LEO Leonardo (San Vito dei Normanni 1694-Naples 1744). Manuscrit musical autogra...
LEO Leonardo (San Vito dei Normanni 1694-Naples 1744). Manuscrit musical autographe, Santa Maria Maddalena ; un volume oblong in-4 de 200 feuillets (écrits au recto et verso), cartonnage papier marbré, étiquette de titre sur le plat sup. (dérelié, plats usagés, dos manquant).

Exceptionnel manuscrit autographe inédit et complet de ce drame sacré ou oratorio inconnu en 3 actes. Il s'agit très probablement de l'oratorio Dalla morte alla vita di S. Maria Maddalena, donné à Atrani près d'Amalfi les 20, 22, 25 et 26 juillet 1722, pour la fête de Sainte Marie-Madeleine, patronne d'Atrani ; cet oratorio, sur un livret de Carlo De Petris, n'est connu que par sa mention dans les Avvisi de Naples (4 août 1722), qui indique qu'il a recueilli l'émotion et les applaudissements de toute l'assistance (applausi e pianto universali), et il était réputé perdu (Giuseppe A. Pastore, Don Lionardo. Vita e opere di Leonardo Leo, Bertola e Locatelli, Cuneo, 1994, p. 122 et 191). Partition d'orchestre comprenant les trois actes (I, ff. 5-54 ; II, 55-120 ; III, 121-199), précédée (ff. 1-3) d'un aria da capo : « Dal mio core par che giacada »... Elle est composée sur un papier à 10 lignes, écrit au recto et verso ; l'orchestre est généralement noté sur 3 portées plus une pour la basse chiffrée, les récitatifs étant accompagnés de seule ligne de basse.

On relève, notamment dans le dernier acte qui a subi d'importants remaniements, de nombreuses corrections ou mesures biffées, parfois recouvertes de papier (certains ont été décollés), l'usage de collettes avec nouvelle version, des feuillets cousus ou collés. S'il y a peu de notations intrumentales (senza cembalo, tutti, violetta, con sordine, Bassi soli, la violetta col basso, flauto, la Violetta col Basso anche pizzicando, corni di caccia...), on remarque, outre le tempo, de très nombreuses indications d'interprétation et de nuances d'intensité et de dynamique (spiritoso ma non presto, u'po stretto, non forte, etc.), et les marques pour le da capo...Acte I. Scène 1 : « Sta Ma Madalena seduta in una delle sue camere collo speglio davanti, e Livia, che pian piano la va adornando » ; sc. 2 : récitatif Livia seule ; sc. 3 : récit Antuono (en coulisse) et Livia ; sc. 4 : Antuono seul, récit et aria ; sc. 5 : Materno seul, récit et aria ; sc. 6 : SMM. et le Démon (Demonio) travesti, Materno en coulisse : récit, puis « aria del Demonio » ; sc. 7 : SMM et Materno, récit ; sc. 8 : Materno seul, récit et aria ; sc. 9 : Lico et Antuono : récit, et aria de Lico ; sc. 10 : les mêmes et S.M.M, récit et aria de SMM ; sc. 11 : Antuono seul, récit ; sc. 12 : Livia et l'Ange (Angiolo), récit et aria de l'Ange ; sc. 13 : Materno seul, air ; sc. 14 : Materno et SMM, récit et aria de SMM ; sc. 15 : les mêmes et Lico, récit ; sc. 16 : Antuono, et Lico pensif, récit et aria de Lico ; sc. 17 : les mêmes et Livia, aria de Livia, récits, aria d'Antuono, récits, puis duetto. Acte II. Scène 1 : SMM et l'Ange, récit, et aria de l'Ange, récit et aria de SMM ; sc. 2 : les mêmes et le Démon, récits ; sc. 3 : Materno et le Démon, récits et air de jalousie de Materno ; sc. 4 : l'Ange et SMM, aria de SMM, récit ; sc. 5 : les mêmes, plus Lico et Materno des coulisses, duetto SMM et l'Ange, récit ; sc. 7 : les mêmes et Antuono, récit et aria d'Antuono ; sc. 8 : Antuono seul, récit et aria ; sc. 9 : Antuono et Livia, récit et aria de Livia, duetto ; sc. 10 : dans la chambre de SMM, le Démon dépose un billet sur la table de la Sainte, récit et aria du Démon ; sc. 11 : SMM et Materno, récit, aria de Materno ; sc. 12 : l'Ange et SMM, récit, lecture de la lettre par SMM ; sc. 13 : les mêmes et Lico, récit, aria de SMM, récit et terzetto ; sc. 14 : Lico seul, récit accompagné et aria ; sc. 15 : Lico et le Démon, récit ; sc. 16 : le Démon seul, aria (avec 2 cors, orchestre sur 5 portées plus la basse) ; sc. 17 : Livia et Antuono, qui s'enivre, récit et duo, puis aria d'Antuono. Acte III. Scène 1 : SMM et le Démon, récit et aria de SMM ; sc. 2 : le Démon, puis l'Ange, récit, aria de l'Ange, récit ; sc. 3 : Lico et l'Ange, aria de Lico, récit ; sc. 4 : les mêmes tirant leurs épées pour se battre, puis Antuono, SMM et Materno, récit, aria de SMM, récit et aria d'Antuono ; sc. 5 : Antuono seul, récit et aria ; sc. 6 : Antuono et Livia, récit et aria de Livia ; sc. 7 : SMM dans sa chambre à sa table, la plume à la main en train d'écrire une lettre, récit ; sc. 8 : SMM et le Démon travesti en femme, récit et aria de SMM ; sc. 9 : les mêmes et Antuono, récit ; sc. 10 : Lico et Livia, récit et air de Lico ; [sc. 11] : SMM seule dans sa chambre, récit et aria ; [ce passage a été très bouleversé avec des pages refaites et on passe à la] sc. 13 : SMM et l'Ange, récit ; sc. 14 : les mêmes et le Démon en femme, récit ; sc. 15 : les mêmes, plus Materno et Lico, récit ; sc. 16 : les mêmes, plus Livia et Antuono, récit, aria de SMM, récit, duetto de SMM et du démon, récit et chœur d'ensemble ; sc. 17 : Antuon et Livia, récit, « canzone » d'Antuono, récit et aria de Livia, récit et duetto ; « scena penultima » : SMM, Materno et Lico, récit, aria de SMM ; « scena ultima », air des Anges qui apparaissent dans le ciel, récit, aria de SMM, et chœur final. À la fin de sa partition, Leo a inscrit : « Laus de B.M.Vi. e M.M. » et signé de son paraphe « LL ». Nous remercions le professeur Dinko Fabris de son aide pour l'authentification de ce manuscrit.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.