MUSIQUES - Archives et collection Jacques et Dominique Chailley

Vente Live avec pré-enchères
pré-enchères:
vente live : jeudi 3 juin 2021 à 14h00
Enchérir en live
Images du lot disponibles
39
Estimation
350 - 400 euros
Specialité
Non précisé
Thème
musique
[SOLFÈGES] Antoine BAILLEUX (c. 1720-1801).
Solfèges pour apprendre facilement la musique vocale et instrumentale... / Nouveaux Solfèges d’Italie avec la basse…
Paris, chez Bailleux, A la règle d’or, [ca 1780], deux volumes in folio relié en un, plein vélin naturel de l’époque, tranches rouges, titre, catalogue, 130 pp, « Observations » / Titre, 296 pp, catalogue.
Réunion très peu courante des « cours de musique » composés par Bailleux, compositeur, théoricien et éditeur de musique rue Saint-Honoré à Paris. Mention de troisième édition pour le premier recueil de Solfèges, « Ouvrage pour servir d’introduction aux nouveaux solfèges d’Italie de Mr Leo, Durente [sic], Piccini, Sacchini, Cafaro, La Barbiera, Stefani et autres ». La seconde partie, particulièrement rare, est annoncée comme servant « de suite aux Solfèges de Mr Bailleux », ce qui tombe à pic. Large mouillure au premier plat, fortement gondolé, intérieur préservé. On joint : Jean-Joseph RODOLPHE (1730-1812). Solfège ou nouvelle méthode de musique divisée en 2 parties. Paris, Imbault [pl. 408, c. 1810, collette Corbaux], in folio, plein vélin naturel, 168 pp., une planche dépliante. Exemplaire tardif de cette méthode fameuse, dont l’édition originale date de 1783. Mention manuscrite au premier plat « Saturnon le Mercier des Alleuz / À Fougères / Quinze Octobre / Mille-huit-cent-douze». Rodolphe, violoniste, corniste, compositeur et théoricien d’origine alsacienne fut nommé professeur au Conservatoire de Paris en 1798. Petits défauts à la reliure, certaines pages roussies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.