Très Beaux Livres Anciens

vendredi 6 mai 2011 à 15h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
16
Estimation
15,000 - 20,000 euros
Specialité
Autres thèmes
COURSES DE TESTES ET DE BAGUE Faittes par le Roy, et par les Princes et Seigneur...
COURSES DE TESTES ET DE BAGUE Faittes par le Roy, et par les Princes et Seigneurs de sa Cour.
En l'Année 1662.
Paris, de l'imprimerie Royale, 1670.
In-folio, maroquin rouge, plats ornés d'un très large décor composé d'une dentelle enfermant des pièces d'armes, de quatre grands écoinçons avec chiffre couronné, armoiries au centre, dos orné de chiffres couronnés, dentelle intérieure et sur les coupes, tranches dorées (Reliure de l'époque).

L'UN DES PLUS BEAUX LIVRES DE FÊTE FRANÇAIS, RESTITUANT L'UN DES PLUS BRILLANTS DIVERTISSEMENTS DU RÈGNE DE LOUIS XIV.
Les Courses de Testes et de Bagues, ici en premier tirage, représentent les fêtes données aux Tuileries à l'occasion de la naissance du Dauphin. Titre-frontispice comprenant le portrait du roi, 7 planches de vues sur doubles pages, 10 planches simples, représentant 55 devises, une estampe représentant 3 sujets, sur double page, 29 estampes, 7 vignettes de titres et 5 culs-de-lampe.
L'ouvrage, dont le texte est l'oeuvre de Charles Perrault, avec une relation en vers latins par Fléchier, est orné d'estampes gravées par Chauveau et Israël Silvestre.
Il fait partie de la collection du Cabinet du roi.
Cette collection se compose de volumes d'estampes exécutées par ordre de Louis XIV et publiés d'abord séparément, en différents formats, avec des explications imprimées.
Les exemplaires publiés avant la formation de cette collection ont l'avantage de présenter les premières épreuves des planches (Brunet, II, 337).
SUPERBE EXEMPLAIRE AUX GRANDES ARMES ET AU CHIFFRE DE JEAN II CASIMIR VASA (1609-1672), Roi de Pologne de 1648 à 1668.
Il libéra la Pologne de l'emprise de la Suède (1660) et ses armées commandées par Sobieski vainquirent les Tartares en 1661. Après son abdication, il se retira en France en 1670 et devint abbé titulaire de Saint- Germain des Prés où il est enterré dans un imposant mausolée. Ex-libris du début XIXe siècle Bibliotheca Electoralis Publica. 21 Fille de Gaston d'Orléans et cousine de Louis XIV, Anne-Marie-Louise d'Orléans, dite la Grande Mademoiselle, était l'héritière la plus riche de toute l'Europe.
Sur les ouvrages lui ayant appartenu cités par Quentin Bauchart, 63 se trouvent aujourd'hui dans les collections publiques. Sa bibliothèque a trait, en grande partie, à l'histoire de France, pour laquelle la princesse avait un goût marqué (Quentin Bauchart).
Celui-ci est resté ignoré de lui.
La reliure, d'une couleur et d'une élégance raffinée, peut être attribuée à l'atelier de Pierre Rocolet, éditeur de l'ouvrage.
Elle est en tout point semblable à celle du Strada, Histoire de la guerre de Flandre, 1650-1654, aux armes de cette princesse, de la bibliothèque Michel Wittock (II, 2004, n° 225).
Longue note manuscrite concernant Davila collée sur la garde du premier volume. Des bibliothèques Radziwill (1866, n° 1507), et Mortimer L. Schiff (III, 1938, n° 2201).
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.