Très Beaux Livres Anciens

vendredi 6 mai 2011 à 15h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
26
Résultat
8,400 euros
Specialité
Autres thèmes
GRÉVIN (Jacques).Deux livres des venins, Ausquels il est amplement discouru des ...
GRÉVIN (Jacques).
Deux livres des venins, Ausquels il est amplement discouru des bestes venimeuses, theriaques, poisons & contrepoisons. Ensemble les oeuvres de Nicandre, Médecin & Poëte grec, traduictes en vers françois. Anvers, Christophe Plantin, 1568.
In-4, maroquin vert, bordure en encadrement, dos lisse orné avec faux nerfs, dentelle intérieure, tranches dorées (Reliure de la fin du XVIIIe siècle).
Léon Voet, The Plantin press, 1266. Édition originale de ce traité de toxicologie, ornée de 52 figures sur bois de formats variés, représentant des animaux et des plantes, gravées par Jehan de Gourmont d'après des dessins de Geoffroy Ballain. Jacques Grévin, poète, disciple de Ronsard bien que calviniste, et l'un des premiers auteurs dramatiques français, fut de plus médecin (il mourut à Turin à 32 ans au service de Marguerite de France, fille de François Ier, duchesse de Savoie).
Il avait donné en 1567 une traduction du célèbre ouvrage de Jean Wier De l'Imposture et tromperie des diables, et en 1569, publia une traduction de l'Anatomie de Vésale. Après son traité Des venins on trouve sa traduction en vers des oeuvres de Nicandre, médecin grec du second siècle avant Jésus-Christ.
Bel EXEMPLAIRE EN MAROQUIN VERT, dans le genre de Derome le Jeune, provenant de la bibliothèque Méon (1803, n° 881) avec son petit numéro rouge sur le titre. Plusieurs ex-libris gravés, J. Mars, chanoine de l'ordre de la Sainte Trinité et Ph. Du Drout, médecin, et plusieurs ex-libris modernes. Petites taches sur le premier plat.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.