Très Beaux Livres Anciens

vendredi 6 mai 2011 à 15h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
37
Résultat
14,400 euros
Specialité
Autres thèmes
NICOLAY (Nicolas de, seigneur d'Arfeuille).Les Quatre premiers livres des Naviga...
NICOLAY (Nicolas de, seigneur d'Arfeuille).
Les Quatre premiers livres des Navigations et Pérégrinations Orientales de N. de Nicolay Dauphinois, seigneur d'Arfeuille, valet de chambre et géographe ordinaire du roy. Avec les figures au naturel tant d'hommes que de femmes selon la diversité des nations, & de leur port, maintien & habitz. Lyon, Guillaume Rouille, 1568.
In-folio, maroquin vert janséniste, filets dorés sur les coiffes et les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées (Marius Michel).

Édition originale de cette relation célèbre. Nicolay, agent secret de François Ier et de Henri II, fit partie de l'ambassade envoyée en 1551 au sultan, à Constantinople, par les Baléares, Alger, Tripoli et Chio, sous la direction du chevalier d'Aramon. Comme le révèlent les lettres de l'ambassadeur Odet de Selves, Nicolay était, dès sa jeunesse, un peintre professionnel.
Il a ainsi rapporté de sa mission des figures extrêmement précieuses pour la connaissance des costumes grecs et turcs du XVIe siècle.
L'ouvrage s'ouvre sur une importante Élégie de Ronsard à Nicolay.
Cette élégie, ici également en édition originale, chante notamment les vives pourtraictures par encre et par couleur des diverses vestures, rapportées par Nicolay. Or, on a ajouté dans cet exemplaire la série complète du frontispice et toutes les planches EN COLORIS DE L'ÉPOQUE, ainsi en conformité avec l'élégie de Ronsard. Au total, l'exemplaire comporte 123 gravures sur cuivre, 61 coloriées, 62 en noir (2 en double et 1 de moins par rapport au tirage colorié).
La planche de Calender (pl. 36) manque dans le livre.
Les planches en noir venant en double sont celles du Deili à cheval (pl. 47) et de la Femme d'état grecque (pl. 16).
Ces gravures sont les premières publiées de l'École de Fontainebleau qui fit pénétrer la gravure sur cuivre dans l'édition française. Elles sont toutes du premier grand graveur de cette École, qui signe L. D. (Louis Danet).
Le graveur L. D. emploie alternativement le burin et l'eau-forte et réussit dans les deux genres. C'est un artiste remarquable (Lieure, L'École française de gravure).
Contrairement à ce qu'indiquent Brun, Baudrier et Colas, qui ne signalent que 42 planches signées, dans le présent exemplaire toutes les planches (61) sont signées L. D, comme dans l'exemplaire de Harvard, 386. À noter aussi que, contrairement à ce qui se produit dans de nombreux exemplaires, le sexe du Calender, avec son anneau de chasteté, n'a pas été censuré. Le présent ouvrage n'est pas seulement d'un grand intérêt iconographique, il est aussi d'une grande valeur historique. On y trouve la première description d'Alger, Dellys et Bône par un auteur français, le récit de la dramatique reprise de Tripoli sur les chevaliers de Malte, par les Turcs, qui donna lieu à polémiques (notamment par Villegaignon) et à procès : or, l'auteur était présent. On y trouve, outre une foule de précisions sur la vie à Constantinople (au sérail, chez les janissaires) ou sur le statut et le rôle des Juifs de Salonique, des informations, alors presque inexistantes, sur la Perse, etc...
EXEMPLAIRE TRÈS GRAND DE MARGES, AVEC TÉMOINS. Le beau frontispice gravé sur bois à pleine page, en partie de Pierre Vase, vient également en deux états, colorié et noir.
Les planches coloriées sont légèrement plus courtes. Ex-libris G.J. Arvanitidi Byzantini.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.