Trois collectionneurs : Jacques Bellon, Bernard Farkas, Raymond Honnorat

Live Auction
starts: November 3, 2010 @ 02:30 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Available lot photos
31
Result
1,680 euros
Speciality
Other specialist areas
TABOUROT (E). Les Bigarrures… Le quatriesme des Bigarrures… Les contes facetieux...
TABOUROT (E). Les Bigarrures… Le quatriesme des Bigarrures… Les contes facetieux du sieur Gaulard… Les Escraignes dijonnoises… Les Touches du Seigneur des Accords… Paris, Jean Richer, 1614, 5 parties en un vol.
In-12 de 12 et 111 ff. signes a12, A-S12, T6 ; un f. bl. ; 4 et 50 ff. signes A-D12, E6 ; un f. bl. ; 62 ff. signes A-E12 ; 60 ff. signes A-E12 ; un f. bl. ; 64 ff. signes A-E12, F4 ; 2 ff. bl., maroquin bleu nuit, filets dores autour des plats, dos a nerfs orne, roulette et filets dores interieurs, tranches dorees (Trautz-Bauzonnet).

Edition augmentee de ? plusieurs epitaphes, dialogues, & ingenieuses equivoques ? de ce recueil de curiosites litteraires melant erudition et faceties. Surnomme le Rabelais de la Bourgogne, l'avocat dijonnais Etienne Tabourot (1549-1590), seigneur des Accords, disciple de Marot, ami de Montaigne, des poetes Etienne Pasquier et Remy Belleau, commenca a composer cette oeuvre a l'age de dixhuit ans. Publiee partiellement pour la premiere fois en 1583, elle connut un succes retentissant. Outre son caractere divertissant, Les Bigarrures temoignent des pratiques poetiques du XVIe siecle, livrant de precieuses indications sur les rebus, les equivoques, les amphibologies, les vers retrogrades, lettrises, leonins, les acrostiches et autres contrepeteries, souvent d'un gout grivois. Les Contes facétieux rassemblent les idees recues des Bourguignons sur leurs voisins franc-comtois, tandis que les Escraignes - en reference au nom donne en Bourgogne aux huttes de torchis rondes dans lesquelles les filles des vignerons se protegent du froid en hiver lors de la veillee - forment cinquante autres contes truffes de paillardises fideles a l'esprit gaulois. Quant aux Touches - allusion aux coups d'epees blanchies a la craie des escrimeurs - elles sont constituees d'epigrammes en vers extraites des 4e et 5e livres de l'ouvrage eponyme, et dont les citations latines et les commentaires ont ete caviardes par l'editeur.
Un portrait grave sur bois de Tabourot a l'age de trente-cinq ans repete trois fois (Les Bigarrures, Le Quatriesme, Les Touches) et un portrait, selon la meme technique, du sieur Gaulard d'apres Nicolas Hoey, accompagne d'un quatrain. 17 bois graves pour les rebus de Picardie et une planche repliee entre les pages 120 et 121 pour Les Bigarrures. A belles marges et regle, l'exemplaire a ete etabli par Trautz-Bauzonnet, actif de 1840 a 1879.
Il est bien complet des 5 parties.
Dimensions interieures : 139 x 79 mm.

Provenance : Raymond Boueil (ex-libris) avec note ms. au recto du 1er f. de garde, ? R. Boueil, octobre 1897 ?. Tchemerzine, V, 835 ; Brunet, V, 630 (? l'edition de 1662 est la derniere qui ait ete faite ; mais, malgre ce qu'annonce le titre, elle ne renferme rien de plus que les exemplaires complets des editions de Paris, Jean Richer, 1603… et 1614 ?) ; P. Beres, Des Valois Henri IV, n° 327 (ed. 1584 : ? T abourot est un ancetre de Queneau… voire de Perec ?) ; Francis Goyet, Les Bigarrures, Geneve, 1986 (attribue l'Avis au lecteur a Tabourot, et non a Andre Pasquet).
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.