Bibliothèque gastronomique & oenologique Max Cointreau

Live Auction with pre-bidding
pre-bidding:
Live Auction : March 17, 2021 @ 02:00 PM
Available lot photos
76
Result
6,000 euros
Speciality
Non précisé
Theme
gastronomie
NIGNON (Édouard).
L’Heptaméron des gourmets, ou les délices de la cuisine française. Paris, s.n.,
1919. In-4, maroquin paille janséniste, bordure intérieure encadrée de filets et fleurons dorés, doublure et gardes de satin rose, tranches dorées sur témoins, couverture et dos, chemise et étui gainés de maroquin havane (J. Faki).
Édition originale de ce livre célèbre et très rare, considéré comme « la plus prestigieuse publication gastronomique du xxe siècle » (Oberlé).
Publiée à compte d'auteur, l'édition n'a été tirée qu'à 150 exemplaires, qui coûtaient mille francs-or à leur parution.
C'est une collection des plus éblouissantes recettes de la cuisine française moderne, servies lors de festins imaginaires durant « sept journées de cocagne ». Chacune de ces journées est présentée par un écrivain : Lucien Descaves, Henri de Régnier, Laurent Tailhade, Apollinaire, André Mary, Fernand Fleuret, Émile Godefroy. En tout, 620 recettes, accompagnées d'un portrait de l'auteur par
Jean Patricot et de 7 belles gravures à pleine page, interprétées sur bois par Jaraud d'après Guillonnet et Varenne. La maquette du livre a été conçue par Bertrand Guégan.
Édouard Nignon fut pendant vingt ans cuisinier du Tsar, puis de l’empereur d’Autriche, avant d’acheter le restaurant Larue, l’un des plus célèbres établissements de Paris. Il a dédié
L’Heptaméron des gourmets à son fils, tué en 1914 lors de la bataille de la Somme.
Un des 120 exemplaires sur japon impérial, nominatif, imprimé pour Monsieur Surcouf.
Superbe exemplaire relié en maroquin janséniste par Joachim Faki.
Insignifiants effilochages au satin des gardes.
Oberlé, n°276.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.