Manuscrits et livres de la Collection Maurice Burrus

vente live: mardi 17 octobre 2017 à 14h30
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
34
Résultat
237,500 euros
Specialité
Autres thèmes
[HEURES À L’USAGE DE RENNES, en latin]. Manuscrit enluminé sur vélin, Bretagne, ...

[HEURES À L’USAGE DE RENNES, en latin]. Manuscrit enluminé sur vélin, Bretagne, vers 1420-1430. 108 ff. non chiffrés (158 x 110 mm), 15 lignes à la page, justifi cation 60 x 79 mm (55 x 80 pour le calendrier), écriture à l’encre brune et rouge, réglure à l’encre rouge, réclames à la fi n des cahiers (ff. 20, 29, 37, 45, 53, 75, 83, 91, 99, 107). Foliotation moderne erronée à partir du f. 60, veau brun à décor doré de centre et coins, dos à 4 nerfs à décor, tranches dorées (Reliure vers 1570).

RARE LIVRE D’HEURES EXÉCUTÉ EN BRETAGNE AU DÉBUT DU XVe SIÈCLE PAR DEUX PEINTRES TRAVAILLANT DANS LE STYLE DES GRANDES HEURES DE ROHAN.

Contenu : Calendrier en latin, avec des saints particuliers à la Bretagne ou au Nord-Ouest de la France (Gildas en janvier, Aventin en février, « Guingalois abbatis, Castoli martyris, Guimberti episcopi, Guindriani martyris » en mars, « Translatio Goluini » en août, et celle de saint Yvon en octobre, Corentin en décembre, René et Maurille évêques d’Angers, etc.) (ff. 1-12) – Extrait de l’ Évangile selon saint Jean et prières aux saints dont saint Christophe (ff. 13-21v) – Office de la Vierge (ff. 22-60v) – f. 61 blanc – Prière « Obsecro te » (ff. 62r-66r) au masculin (« famulo tuo ») – ff. 66v et 67 r et v blancs – Psaumes de la Pénitence (ff. 68-78r) – Litanies (ff. 78v-82v) - Office des Morts (ff. 83r-107v).

Collation : 112 2 10 3-7 8 8 6 9-13 8 14 2 (un feuillet conjoint à la fin du deuxième et au début du dernier cahier présents seulement par des onglets, entre les ff. 29-30 et 107-108, sans manque apparent de texte ou d’illustration).

Ce manuscrit est orné DE SIX GRANDES MINIATURES, aux fonds alternativement semés des nuages d’or typiques du Maître de Rohan et de ses émules (saint Christophe, la Vierge et saint Jean au pied de la Croix, David) ou mosaïqués et dorés (Annonciation, la belle Vierge à l’Enfant sur un croissant de lune, Enterrement). On peut en attribuer l’exécution à deux peintres du groupe Rohan, dont un, celui qui a peint le David en pénitence, est PROCHE DU MAÎTRE DES PEINTURES DES SAINTS DANS LES GRANDES HEURES DE ROHAN (communication d’Eberhard König, que nous remercions très vivement).

Ce livre d’heures constitue donc un TÉMOIN PRÉCOCE DE L’ESSOR D’UNE ENLUMINURE BRETONNE, antérieur à l’activité rennaise actuellement documentée.

Décoration et ornementation : 6 grandes miniatures dans des bordures : Saint-Christophe f. 16v ; Annonciation f. 22r ; La Vierge et saint Jean au pied de la Croix f. 40v ; Vierge à l’enfant au croissant de lune f. 62r ; David en pénitence f. 68r ; Enterrement f. 83r. De riches bordures enluminées ornent les 6 pages avec miniatures et les 8 pages à l’initiale D scandant les Heures de la Vierge, composées de feuilles d’acanthe et de motifs végétaux et floraux, colorés (sauf pour saint Christophe) en vert, rouge, violet, bleu, et orange sur fonds de feuilles de vignes d’or.

Nombreuses initiales filigranées d’une ou deux lignes de hauteur, soit rubriquées en rouge et bleu avec encadrement contrastant, soit à l’or avec encadrement filigrané à l’encre brune, les filigranes se prolongeant dans la marge pour les initiales de deux lignes. Boutde-lignes bleu et or dans les Litanies.

13 initiales plus grandes, de 4 lignes de hauteur, en bleu ou en rose rehaussé de blanc sur fonds d’or ornés de feuilles de vignes de couleur (dans 5 des 6 enluminures, et en introduction aux 8 divisions des Heures de la Vierge, ff. 30v, 41 r et v, 46r, 49r, 51v, 54r, 56v).

La reliure en veau brun à décor doré centre et coins a été exécutée à Paris vers 1570. Les gardes d’origine en vélin de la reliure primitive, avec le livre de raison de Huguette Narays, ont été conservées, et 4 feuillets de garde en papier, utilisés pour le livre de raison de Roberte Montrot ajoutés au début et à la fin lors de la nouvelle reliure de 1570.

On ignore l’identité du commanditaire primitif (un homme, selon la prière « Obsecro te ») de notre manuscrit, qui se retrouve au début du XVIe siècle en possession d’une famille vivant AUX CONFINS DE LA BRETAGNE ET DU MAINE : ex-libris au contreplat supérieur (« ces presentes heures appartiennent à Huguette Narays, épouse de Jehan Chaucée »), suivi du livre de raison de la famille Chaucée de 1511 à 1533 (naissance de leurs enfants, le premier en février 1511, décès, etc.).

Le volume passe ensuite à leur fille Marguerite Chaucée, puis à la belle-fille de celle-ci, Roberte Montrot, épouse de Pierre Leprince à La Ferté-Bernard (son beau-père mort en 1587 est enterré à Notre-Dame-des-Marais), qui commande la reliure actuelle et note sur les gardes de papier ajoutées ses propres évènements familiaux entre 1571 et le 11 octobre 1608, date de la mort de Marguerite Chaucée. Le volume, qui a appartenu au comte de Fresne (1893, n°20, ex-libris collé), puis au baron du Teil (1934, n°5, devise Fugientia captans), a été acquis par Maurice Burrus chez Vénot en 1934.

Une tache brune sur les gardes en vélin, quelques mouillures sur les gardes en papier. Légers reports et coulures à trois miniatures (Saint Christophe, Annonciation, David pénitent) et dans la bordure du f. 56v. Discrètes restaurations aux coiffes et aux coins de la reliure, tranchefiles renouvelées ; petites usures aux charnières. 

Eberhard König, Die Grandes Heures de Rohan : ein Hilfe zum Verständnis des Manuscrit latin 9471 der Bibliothèque nationale de France, Simbach am Inn, A. Pfeiler, 2006 – Manuscrits à peintures, XIIIe -XVe siècles, 18 septembre-18 octobre 1992, catalogue par la Bibliothèque de Rennes, préf. par Eberhard König, Paris, FFCB, 1992.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.